Mgr Aupetit : une relation avec une femme et une démission proposée

Mgr Aupetit : une relation avec une femme et une démission proposée


Samedi 27 Novembre 2021 06:55
DEMISSION MGR AUPETIT. La décision de l'archevêque de Paris fait suite à des révélations du Point concernant une liaison qu'il aurait eue avec une femme de son entourage en 2012.

Déjà ébranlée par la publication du rapport Sauvé il y a quelques semaines, l'Église catholique fait face à un nouveau scandale. L'archevêque de Paris, Mgr Michel Aupetit, a présenté sa démission au pape ce vendredi 26 novembre, après la révélation par Le Point d'une ancienne liaison qu'il aurait eue avec une femme en 2012. Interrogé par Le Figaro, le diocèse de Paris a confirmé l'information en indiquant que l'ecclésiastique avait "proposé au pape de lui remettre sa décision" par "un courrier envoyé cette semaine".

Mgr Michel Aupetit a toutefois tenu à préciser auprès du journal La Croix qu'il n'a pas employé le mot "démission", qui signifierait pour lui qu'il "abandonne sa charge". "En réalité, je la remets dans les mains du Saint-Père parce que c'est lui qui me l'a donnée", a-t-il ajouté, justifiant sa décision par la volonté de "préserver le diocèse" et d'"éviter la division", souligne Le Parisien.

Un mail "intime" envoyé par erreur
L'affaire aurait éclaté au printemps 2020, quand l'équipe de l'archevêque de Paris aurait découvert un mail datant de 2012 envoyé par erreur par ce dernier à sa secrétaire, révèle Le Point. Ce mail, conservé depuis par l'ancienne secrétaire, aurait en fait été destiné à une femme que connaissait Mgr Aupetit. Il "témoignerait d'une relation intime" entre celui qui était alors vicaire général de Paris et cette femme, selon Le Point, qui s'appuie sur des sources concordantes. Sommé de s'expliquer sur cette liaison contraire à la règle du célibat sacerdotal dans l'Église catholique, Mgr Aupetit aurait promis de démissionner, avant de finalement nier les faits. Puis l'affaire aurait été mise de côté, avant de ressurgir dans les colonnes du Point.

"Il a eu un comportement ambigu avec une personne très présente vis-à-vis de lui", a finalement concédé le diocèse de Paris ce vendredi auprès du Figaro, affirmant cependant qu'il ne s'agissait pas alors d'une "relation amoureuse" ni d'une "relation sexuelle". Interrogé par Le Point dans le cadre de son enquête, Mgr Aupetit a lui aussi reconnu avoir eu un "comportement vis-à-vis de [cette femme] qui a pu être ambigu, laissant ainsi sous-entendre l'existence d'une relation intime et de rapports sexuels". Ce qu'il a toutefois "réfuté avec force". Une enquête a été ouverte en interne, précise Le Parisien. Le pape reste désormais seul juge pour décider de l'avenir de l'archevêque de Paris au sein de l'Église catholique.




Afficher Plus



© 2020 ||جرأة.اونلاين || سياسة المحتوى