Logo - Jor2a.online
Affrontements en Chine entre des policiers et le personnel d

Affrontements en Chine entre des policiers et le personnel d'une usine de kits covid-19


Abonnez vous sur
Telegram

La manifestation a éclaté dans la municipalité centrale de Chongqing à propos de questions salariales et du licenciement de plusieurs travailleurs par la société pharmaceutique Zybio.
La municipalité chinoise de Chongqing a été le théâtre ce samedi d'affrontements entre des policiers et le personnel d'une usine qui produit des kits d'antigènes pour détecter le covid-19.
Dans des images des émeutes, qui ont été partagées en ligne et vérifiées plus tard par Reuters , des travailleurs sont vus en train de lancer des cônes de signalisation, des boîtes et des tabourets sur des agents portant des boucliers anti-émeute. Dans un autre enregistrement, on peut entendre des manifestants scander la demande : Rendez-nous notre argent .
De même, d'autres images enregistrent comment les travailleurs jettent des boîtes sur des agents en uniforme, diffusant ainsi ce qui semble être des kits de test covid-19. Dans une autre vidéo, on aperçoit une foule devant la Police, tandis qu'en arrière-plan les haut-parleurs demandent de cesser les activités illégales , recueille l' agence AFP .

Les utilisateurs du réseau soulignent que la manifestation a éclaté en raison de problèmes de salaire et après le licenciement de plusieurs travailleurs par la société pharmaceutique Zybio, qui les avait récemment embauchés.
Toutes les revendications des travailleurs sont de nature économique , explique un homme qui se décrit comme marxiste-léniniste-maoïste dans l'une des vidéos. Le manifestant a insisté sur le fait qu'il n'y avait aucune motivation politique derrière la manifestation.

De l'AFP, ils soulignent que ce dimanche le hashtag Usine pharmaceutique de Chongqing Dadukou semble avoir été censuré sur le populaire réseau social local Weibo. Ainsi, il n'a été possible de voir qu'une publication décrivant la manifestation comme un sujet intéressant .

manifestations précédentes
Justement, ce même dimanche, Pékin a ouvert ses frontières aux étrangers, ce qui est une étape supplémentaire dans le démantèlement de sa stricte politique 'zéro covid' . Désormais, les passagers internationaux arrivant dans le pays n'auront pas à se soumettre à une quarantaine et n'auront qu'à passer un test PCR dans les 48 heures précédant le départ.

Le géant asiatique, qui fait actuellement face à une augmentation des décès et des hospitalisations , qui se traduit par une demande accrue de kits de test et de médicaments, a commencé à assouplir les mesures anti-covid début décembre après une série de manifestations de masse contre les limitations strictes de certains des principales villes du pays.

Les images en provenance de Chongqing sont similaires à celles enregistrées fin novembre à l'usine de la société Foxconn Technology Group, la plus grande usine de production d'iPhone d'Apple en Chine , située dans la ville de Zhengzhou, qui a également été le théâtre d' affrontements entre les forces de sécurité . et le personnel. Les manifestations ont été déclenchées à la fois par les restrictions anticovid, et par le non-paiement des salaires.



Afficher Plus


Dernières actualités


© 2023 ||Jor2a.online || Condition d'utilisation