Logo - Jor2a.online
Reuters : Les États-Unis tentent de savoir si leurs alliés sont prêts à imposer des sanctions à la Chine

Reuters : Les États-Unis tentent de savoir si leurs alliés sont prêts à imposer des sanctions à la Chine


Abonnez vous sur
Telegram

Les États-Unis ont l'intention de savoir dans quelle mesure leurs alliés sont disposés à imposer des sanctions à la Chine si elle aide la Russie dans le cadre de l'opération militaire spéciale en Ukraine, a rapporté mercredi Reuters , citant des sources proches du dossier.

Les consultations sont actuellement dans une phase préliminaire et se déroulent principalement avec les pays du G7 , écrit l'agence. Selon des informateurs, l'administration Biden a maintenu des contacts informels avec plusieurs pays concernant la question au niveau diplomatique, et avec d'autres par le biais du département du Trésor américain.

Cependant, il ne détaille pas le type de restrictions possibles. Les sources ont indiqué qu'aucun accord sur des sanctions concrètes n'a encore été conclu.
Pendant ce temps, un responsable de l'un des pays consultés par Washington a déclaré n'avoir vu que peu de renseignements pour étayer les affirmations selon lesquelles la Chine envisageait de fournir une assistance militaire à la Russie. En retour, un responsable américain a déclaré qu'il fournissait des rapports de renseignement détaillés à ses alliés.

Le rapport intervient au milieu de l'hystérie occidentale croissante, alors que plusieurs porte-parole affirment que la Chine prévoit de soutenir l'armée russe dans le conflit ukrainien. La semaine dernière, le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, a déclaré que le bloc militaire percevait certains signes indiquant que la Chine pourrait élaborer des plans à cet égard.

La Chine, à son tour, n'a pas tardé à réagir aux paroles de Stoltenberg, les qualifiant de spéculations sans fondement . C'est un fait connu que ce sont les pays de l'OTAN, y compris les Etats-Unis, qui sont la plus grande source d'armes pour le champ de bataille en Ukraine , mais ils continuent de prétendre que la Chine pourrait fournir des armes à la Russie , a déclaré le porte-parole du ministère. Ministre des Affaires étrangères de la Chine, Wang Wenbin.



Afficher Plus


Dernières actualités


© 2024 ||Jor2a.online || Condition d'utilisation