EN ÎLE-DE-FRANCE, L

EN ÎLE-DE-FRANCE, L'ANALYSE DES EAUX USÉES LAISSE PENSER QUE "LE VIRUS EST EN TRAIN DE RECIRCULER"


Samedi 09 Janvier 2021 03:27
Les prélèvements effectués ces derniers jours font apparaître une augmentation de la concentration du virus dans les stations d'épuration.
C'est l'un des indicateurs sur lesquels se basent les autorités sanitaires pour jauger la diffusion du coronavirus en Île-de-France: la concentration en RNA viral présente dans les eaux usées. "On a un très bon maillage" dans les stations d'épuration, a déclaré Vincent Maréchal, virologue au Centre de recherche scientifique Saint-Antoine, à Paris, ce vendredi matin à l'antenne de BFMTV. Au vu des résultats, la tendance laisse penser que "le virus est en train de recirculer".

"C'est à confirmer mais la tendance malheureusement se révèle vraie (...) sur les prélèvements du 5 janvier, sur des prélèvements qu'on a analysés juste après: on voit une remontée sur certaines stations d'Île-de-France", note le spécialiste, membre du réseau Obépine, consortium de recherche qui associe notamment Sorbonne Université, l'université de Nancy, l'Institut biomédical des armées ou encore Eaux de Paris.

"Un message qu'il faut commencer à faire passer"
La concentration de virus dans les eaux usées franciliennes "a diminué à partir du couvre-feu", relève Vincent Maréchal. À présent, "on est sur un plateau qui est élevé, c'est un point important. Le fait que ça reparte surtout nous inquiète".


Afficher Plus



© 2020 ||جرأة.اونلاين || سياسة المحتوى