Tunisie : Viol de deux soeurs à Kairouan Aoun dans la brigade anti-violences faites aux femmes

Tunisie : Viol de deux soeurs à Kairouan Aoun dans la brigade anti-violences faites aux femmes


Jeudi 09 Decembre 2021 09:38
Des associations de défense des droits civils et humains ont dénoncé le crime de viol, torture et photographie de deux sœurs par Aoun Guard ces derniers jours, lors de veillées devant le Tribunal de Première Instance de Kairouan, réclamant des peines plus sévères et luttant contre le phénomène des violences faites aux femmes.

Les détails de l'incident sont dus au fait que l'accusé a aidé les familles des deux filles qu'elles étaient impliquées dans un crime de drogue et qu'il a pu les aider. Il a d'abord attiré la fille aînée (20 ans) dans la maison de sa famille à Sousse, alors qu'elle y étudiait, puis l'a violée et photographiée et a menacé de publier des vidéos sur des sites de réseaux sociaux sous la forme d'informer sa famille ou les services de sécurité.

Deux jours plus tard, l'agent a attiré sa sœur cadette (18 ans) à son domicile de la ville de Nasrallah, où il l'a agressée avec une violence extrême, l'a torturée, l'a photographiée et détenue vers trois heures de l'après-midi jusqu'à ce qu'elle réussisse à s'échapper après minuit. et sa famille et les drapeaux de sécurité.

L'équipe spécialisée de recherche sur les crimes de violence contre les femmes et les enfants à Bouhajla a pu arrêter Al-Aoun quelques heures après le crime, tout en saisissant une quantité de drogue et un instrument tranchant après avoir perquisitionné sa maison.

Il est à noter que le gardien est né en 1994 et habite dans le même quartier où réside la famille des deux filles, plus précisément dans le centre de Nasrallah. Il a récemment été transféré du sud de la Tunisie à la division spécialisée pour enquêter sur les crimes de violence contre les femmes. et des enfants à Sbeitla


Afficher Plus



© 2020 ||جرأة.اونلاين || سياسة المحتوى