Vladimir Poutine annonce mettre en alerte la "force de dissuasion" nucléaire russe

Vladimir Poutine annonce mettre en alerte la "force de dissuasion" nucléaire russe


Dimanche 27 Fevrier 2022 15:22
Vladimir Poutine a annoncé dimanche 27 février mettre en alerte la "force de dissuasion" de l'armée russe, qui peut comprendre une composante nucléaire, au quatrième jour de l'invasion de l'Ukraine par Moscou. Le président russe a ordonné "au ministre de la Défense et au chef d'état-major de mettre les forces de dissuasion de l'armée russe en régime spécial d'alerte au combat", a-t-il déclaré lors d'un entretien avec ses chefs militaires retransmis à la télévision. Suivez notre direct.

L'espace aérien européen se ferme. La France emboîte le pas à d'autres pays européens comme l'Allemagne, l'Italie ou encore la Belgique. Elle "ferme son espace aérien aux avions et compagnies aériennes russes à compter de ce soir", a annoncé le ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, sur Twitter, dimanche. "Face à l’invasion russe de l’Ukraine, l’unité de l’Europe est totale", ajoute-t-il.

Le président ukrainien accepte de négocier avec la Russie, mais pas en Biélorussie. Alors que les troupes russes progressent en Ukraine, un front diplomatique va-t-il s'ouvrir ? Le Kremlin a assuré être prêt à négocier avec l'Ukraine, proposant comme lieu de rencontre Gomel, en Biélorussie. Le président ukrainien a aussitôt répondu. Il s'est dit prêt à des négociations avec Moscou, mais pas en Biélorussie, pays qui sert de base arrière à l'armée russe.

Kiev résiste, Kharkiv vacille. Les forces russes accentuent la pression. Elles "poursuivent leur offensive pour verrouiller Kiev" après avoir "terminé leur regroupement" sur le front nord, a affirmé l'armée ukrainienne samedi soir. Des frappes ont touché, dans la nuit de samedi à dimanche, un dépôt pétrolier à Vassylkiv, à une trentaine de kilomètres au sud-ouest de Kiev. Pendant ce temps, les Russes entrent dans Kharkiv. "Il y a eu une percée des véhicules légers de l'ennemi russe dans la ville de Kharkiv, y compris dans la partie centrale", a écrit sur Facebook, dimanche matin, le gouverneur de la région, Oleg Sinegoubov.

Nouvelles sanctions contre la Russie. Les Occidentaux vont exclure plusieurs banques russes de la plateforme Swift. "Poutine s'est embarqué dans la voie de la destruction de l'Ukraine. Mais ce faisant, il détruit l'avenir de son propre pays", a prévenu, samedi soir, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen.


Afficher Plus



© 2020 ||جرأة.اونلاين || سياسة المحتوى