L OMS demande l accès à Marioupol

L OMS demande l accès à Marioupol


Jeudi 07 Avril 2022 19:00
L Organisation mondiale de la santé (OMS) a appelé jeudi à un accès humanitaire à la ville ukrainienne assiégée de Marioupol et a déclaré que plus de 90 attaques contre les services de santé avaient été confirmées pendant la guerre.

S exprimant lors d une conférence de presse à Lviv, le directeur régional de l OMS pour l Europe, Hans Kluge, a déploré que si l assistance sanitaire avait atteint de nombreuses zones touchées , certaines étaient hors de portée.

« C est vrai que certains restent très difficiles. Je pense qu une priorité sans aucun doute, je pense que nous sommes tous d accord, serait Marioupol », a déclaré Kluge aux journalistes.

Situé dans un endroit stratégique du sud-est entre la Crimée occupée par la Russie et les régions séparatistes pro-russes de l est de l Ukraine, Marioupol a été le théâtre de certains des assauts les plus féroces des forces de Moscou.

Les habitants ont parlé de dévastation totale et de conditions désastreuses . La population de la ville est passée de 400 000 avant le conflit à environ 120 000 aujourd hui.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a accusé mercredi la Russie de bloquer l accès humanitaire à la ville pour cacher des preuves de milliers de personnes tuées là-bas.

Kluge a en même temps noté que l OMS avait livré plus de 185 tonnes de fournitures médicales dans les régions les plus durement touchées du pays, atteignant un demi-million de personnes .

L agence de santé des Nations Unies a également déclaré avoir confirmé 91 attaques contre différents services de santé, notamment des fournitures, des ambulances et plusieurs hôpitaux.

Il s agit clairement d une violation du droit international humanitaire , a déclaré Kluge, soulignant que ce n était pas le mandat de l OMS d attribuer les attaques aux acteurs et qu ils avaient seulement vérifié que les attaques avaient bien eu lieu.

Le directeur régional a également noté que 50% des pharmacies ukrainiennes sont présumées fermées et 1 000 établissements de santé se trouvent à proximité de zones de conflit ou de zones de contrôle modifiées .


Afficher Plus



© 2020 ||جرأة.اونلاين || سياسة المحتوى