La Russie "défendra nos intérêts" après la suspension des droits de l

La Russie "défendra nos intérêts" après la suspension des droits de l'ONU (Kremlin)


Jeudi 07 Avril 2022 19:09
La Russie a regretté jeudi sa suspension du Conseil des droits de l'homme de l'ONU pour son invasion de l'Ukraine, qui, selon elle, avait causé des pertes de troupes "significatives", mais s'est engagée à défendre ses intérêts.

"Nous en sommes désolés", a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, dans une interview accordée au britannique Sky News, après que l'Assemblée générale des Nations Unies a voté la suspension de Moscou du Conseil des droits en guise de punition pour l'invasion.

« Et nous continuerons à défendre nos intérêts par tous les moyens légaux possibles », a-t-il insisté.

« Nous avons des pertes importantes de troupes. Et c'est une énorme tragédie pour nous », a ajouté Peskov, sans préciser de bilan. Fin mars, la Russie a déclaré avoir perdu 1 351 soldats et 3 825 autres blessés.

Le porte-parole du président Vladimir Poutine a également défendu les causes et le cours de l' agression de la Russie contre l'Ukraine.

« Marioupol va être libéré des bataillons nationalistes. Nous espérons que cela se produira le plus tôt possible », a-t-il déclaré à propos de la ville portuaire dévastée.

Peskov a rejeté les allégations d'un massacre dans la ville ukrainienne de Bucha comme "une insinuation bien mise en scène", affirmant que les corps retrouvés dans les rues avaient été placés après le retrait des troupes russes.

"Nous vivons à une époque de faux et de mensonges que nous rencontrons tous les jours", a-t-il déclaré, s'exprimant en anglais par liaison vidéo depuis Moscou.


Afficher Plus



© 2020 ||جرأة.اونلاين || سياسة المحتوى