Une voiture fonce sur des adolescents en voyage scolaire qui tuent un enseignant à Berlin

Une voiture fonce sur des adolescents en voyage scolaire qui tuent un enseignant à Berlin


Mercredi 08 Juin 2022 19:19
Un homme germano-arménien a foncé mercredi dans une foule dans un quartier commerçant animé de Berlin , fauchant un groupe d'adolescents et tuant leur professeur avant de s'écraser à travers une vitrine.

L'incident s'est produit vers 10h30 (08h30 GMT) juste en face de la Breitscheidplatz, où un sympathisant du groupe État islamique a délibérément enfoncé un camion dans un marché de Noël en 2016, tuant 12 personnes.

Au moins une douzaine de personnes ont été blessées mercredi, dont six qui restent dans un état potentiellement mortel, ont indiqué les services d'urgence.

Il n'était pas clair si l'accident était intentionnel. Le conducteur, 29 ans, était interrogé, a indiqué la police à l'AFP.

La Renault Clio argentée avec une plaque d'immatriculation berlinoise a d'abord monté le trottoir à l'angle de la Tauentzienstrasse et de la Rankestrasse, frappant le groupe de lycéens lors d'un voyage scolaire, avant de reprendre la route.

Il a ensuite percuté la devanture du magasin de la Marburger Strasse à environ 150 à 200 mètres (165 à 220 mètres).

Une enseignante du groupe d'une école de Bad Arolsen, une petite ville de l'État de Hesse, dans le centre de l'Allemagne, a été tuée. Un enseignant a été grièvement blessé, a indiqué le gouvernement de l'Etat de Hesse dans un communiqué.

- 'C'est arrivé si vite' -
Le conducteur a été brièvement détenu par des passants avant d'être remis à la police après que la voiture a percuté la devanture du magasin, selon la police.

La chef de la police de Berlin, Barbara Slowik, a déclaré que le conducteur était hospitalisé et "pour le moment, nous n'avons pas de preuve concluante d'un acte politique".

La ministre de l'Intérieur de Berlin, Iris Spranger, a démenti les informations des médias selon lesquelles une lettre d'aveux aurait été trouvée dans la voiture, mais a déclaré qu'il y avait "des affiches avec des remarques sur la Turquie".

Cependant, des sources de sécurité ont indiqué à l'AFP que la voiture n'appartenait pas au conducteur et ont averti que le contenu du véhicule pourrait ne pas lui appartenir.

Frank Vittchen, un témoin de la scène, a déclaré à l'AFP qu'il était assis près d'une fontaine à proximité lorsqu'il "a entendu un gros crash puis a également vu une personne voler dans les airs".

Le véhicule a roulé "à grande vitesse sur le trottoir et n'a pas freiné", a-t-il dit, ses vitres se brisant sous l'impact.

"Tout s'est passé si vite", a-t-il déclaré.

Un autre témoin qui ne serait nommé que F. Kacan a déclaré que le conducteur avait enfoncé sa voiture dans la parfumerie, et "puis il s'est soudainement mis à courir dans la rue et nous avons pu l'arrêter".

- 'Inquiet et choqué' -
Le gouvernement allemand est "très préoccupé et choqué" par le "terrible incident de Berlin", a déclaré une porte-parole, ajoutant que ses pensées allaient aux victimes et à leurs proches.

L' Allemagne est en état d'alerte élevée pour les attentats à la voiture bélier depuis l' assaut meurtrier du marché de Noël de 2016 , la plupart étant perpétrés par des personnes ayant des problèmes psychologiques.

En décembre 2020, un Allemand a percuté sa voiture dans une rue commerçante piétonne de la ville de Trèves, dans le sud-ouest du pays, tuant quatre adultes et un bébé.

Plus tôt la même année, un Allemand a percuté avec sa voiture un cortège de carnaval dans la ville centrale de Volkmarsen, blessant des dizaines de passants, dont des enfants. Il a été condamné à la prison à vie l'an dernier.

En janvier 2019, un autre Allemand a blessé huit personnes lorsqu'il a foncé dans la foule le soir du Nouvel An dans les villes occidentales de Bottrop et Essen. Il a ensuite été placé en soins psychiatriques.

En avril 2018, un Allemand a percuté avec sa camionnette des personnes assises devant un restaurant de la ville de Münster, tuant cinq personnes avant de se suicider. Les enquêteurs ont déclaré plus tard qu'il avait des problèmes de santé mentale .

Lors de la Coupe du monde de football en Allemagne en 2006, un Allemand a percuté avec sa voiture la foule rassemblée pour regarder un match à la porte de Brandebourg à Berlin, blessant une vingtaine de personnes. Le conducteur a ensuite été interné dans un hôpital psychiatrique.


Afficher Plus



© 2020 ||جرأة.اونلاين || سياسة المحتوى