1.8 milliard d’euros en plus pour les hôpitaux qui luttent contre le Covid

1.8 milliard d’euros en plus pour les hôpitaux qui luttent contre le Covid


Lundi 27 Decembre 2021 11:26
Une 3ème circulaire budgétaire pour 2021 vient allouer 1,8 milliard d’euros supplémentaires aux établissements de santé pour compenser les impacts financiers de l’épidémie de Covid, a annoncé Olivier Véran.

"Comme en 2020, les établissements de santé ont pu compter sur le soutien plein et entier de l’Etat et de la solidarité nationale. Face au Covid, nos hôpitaux se sont cette année encore adaptés, battus et dépassés pour que chaque patient soit pris en charge. C’était nécessaire. J’ai ainsi souhaité que soit versé dès la troisième circulaire l’ensemble des crédits de compensation des surcoûts budgétés à l’automne et au vu des prévisions d’exécution et de l’avis des fédérations, tenu à débloquer dès à présent le gel prudentiel", a déclaré Olivier Véran.

Depuis le début de la crise de la Covid-19, le ministère de la Santé s’est engagé à accompagner les établissements de santé publics et privés, en première ligne pour lutter contre l’épidémie. Au total, depuis le début de l’année 2021, 2.8 milliards d'euros de crédits exceptionnels ont déjà été versés aux établissements de santé pour les aider à lutter face à la crise sanitaire.

1,2 milliards d’euros supplémentaires ont été destinés à accompagner les impacts financiers directs de l’épidémie de Covid-19 sur les budgets des établissements. 800 millions d'euros ont été délégués (en complément de 1,1 Md déjà délégué précédemment) pour compenser les surcoûts et pertes de recettes de fonctionnement engendrés par la crise. Cette délégation prend également en compte la poursuite du financement de la stratégie de dépistage et de vaccination à hauteur de près de 200 millions d’euros, qui sont remboursés aux établissements en complément des compensations des autres surcoûts liés à la crise sanitaire.

650 millions d'euros de crédits supplémentaires vont être alloués pour concrétiser la mise en œuvre de l’ensemble des engagements pris dans le cadre du Ségur de la santé et de la stratégie de transformation de notre système de santé. Ainsi, près de 80 millions d'euros de crédits supplémentaires sont alloués en faveur des revalorisations des étudiants et internes en médecine, ainsi que 3 millions d'euros pour initier le déploiement des conseillers en transition énergétique et écologique en santé et assurer le financement des "hôtels hospitaliers".

Par ailleurs, 190 millions d'euros viendront soutenir la mise en œuvre des plans et mesures de santé publique auxquels le Gouvernement a souhaité donner la priorité. Ces crédits visent notamment à renforcer le secteur de la santé mentale notamment la pédopsychiatrie, pour plus de 50 millions d'euros, mais également la petite enfance. La recherche et l’innovation en santé se voient également octroyées près de 150 millions d'euros en faveur notamment du développement des systèmes d’informations hospitaliers dans le cadre des programmes Hop’EN et Symphonie pour près de 100 millions d'euros.


Afficher Plus



© 2020 ||جرأة.اونلاين || سياسة المحتوى